Lise Couzinier

artiste plasticienne – photographe

Rouge Ciel / Red Sky

©LiseCouzinierRougeCiel

©LiseCouzinier

Rouge Ciel

Photographie, tirage sur forex 70×100 cm , Egypte, 2009.

Dans cette photographie, l’artiste place un homme de dos, juché en haut d’une tour. Cette œuvre est celle de l’attente, du questionnement, de l’incertitude.
Il est le spectateur attentif et patient, scrutant les eaux miroitantes du soir venant. Nous sommes face à l’expectative hypothétique d’une arrivée ou d’un départ, et l’homme est ici le gardien de cette terre, celui qui annoncera un changement à venir mais aussi celui qui l’attend, l’espère et l’appelle de tout ses vœux.
Tel le lieutenant Drogo du Désert des Tartares de Dino Buzzati, cet homme regarde le temps s’écouler, la fuite inexorable du temps comme chaque grain de sable passant de façon inéluctable dans le sablier. Il est certainement dans l’énigme des choses à venir, mais détient par sa position élevé l’assurance de savoir ce qu’il adviendra.
Devenant le garde fou, le sage du mirador, le maintien fragile mais tangible d’une relative paix. Le soleil couchant baigne l’œuvre d’une douce mélancolie, d’une beauté diffuse qui étreint, ces couleurs rougeoyantes annoncent la nuit à venir, un changement de lumière, un autre jour que cet homme attend. L’attente et l’espoir.

Red Sky

In this photograph, the artist places a man facing away, perched on a tower. This is the work of expectation, questioning, uncertainty. He is the attentive and patient spectator, scanning the shimmering waters of the coming evening. We are faced with the expectation of a hypothetical arrival or departure, and here the man is the guardian of this land, the one who will announce a change to come but also the one who waits for it, hopes for it and calls it from all his wishes. Just like Lieutenant Drogo in The Tartar Steppe by Dino Buzzati, this man looks at the elapsing time, the inexorable passage of time as each grain of sand ineluctably falls through into the hourglass. He is certainly unaware of things to come, but holds by his high position the assurance of knowing what will happen. Becoming the guardrail, the wise man of the watchtower, the fragile but tangible upholding of a relative peace. The setting sun bathes the work with a gentle melancholy, a diffuse beauty that embraces these glowing colours announce the coming night, a change of light, another day that this man expects. Expectation and hope.

Publicités

Information

Cette entrée a été publiée le septembre 7, 2014 par dans PHOTOGRAPHIES / PHOTOGRAPHY, et est taguée , , , , .
Copyright Lise Couzinier

Visites

  • 20,845 visites
%d blogueurs aiment cette page :